Mal de dos et diabète sont souvent liés

Par Mathilde Debry

Les personnes atteintes de diabète sont plus susceptibles de présenter des douleurs chroniques comme le mal de dos. 

Les diabétiques courent 35% plus de risques de souffrir d’un mal de dos (« douleurs lombaires » ou « lombalgie »), selon une nouvelle étude australienne. Ces conclusions, fondées sur une méta-analyse d’essais sur la question, ont été publiées dans PLOS ONE.

Un lien étroit avec l’obésité et le manque d’activité physique

« Le diabète, les douleurs lombaires et les douleurs cervicales semblent être liés d’une façon ou d’une autre. Nous ne pouvons pas dire comment, mais ces résultats suggèrent que des recherches plus approfondies sur ce lien sont justifiées », a déclaré Manuela Ferreira, professeure dans un institut de recherche sur les os et les articulations. « Le diabète de type 2 et la lombalgie ont tous deux un lien étroit avec l’obésité et le manque d’activité physique », ajoute-t-elle. 

Des études antérieures avaient déjà démontré que les personnes atteintes de diabète sont plus susceptibles de présenter des douleurs somatiques chroniques, notamment des douleurs à l’épaule, au genou et à la colonne vertébrale.

Le diabète n’a pas été associé aux douleurs au cou

Huit études ont été incluses dans la méta-analyse, qui a montré que les personnes atteintes de diabète sont plus susceptibles de déclarer des lombalgies que les autres patients. En revanche, le diabète n’a pas été associé au risque de développer des douleurs au cou ou à la colonne vertébrale.

Beaucoup de maux de dos ne donnent pas lieu à une consultation médicale et ne sont connus de ceux qui en souffrent (et de leur entourage). C’est pourquoi il est difficile d’évaluer le nombre de patients souffrant de lombalgie. La prévalence de la lombalgie (sur leur vie entière) dans la population adulte varie selon les études de 66% à 75%. 

550 millions de patients diabétiques pour 2025

Entre 2000 et 2009, le taux de prévalence du diabète en France n’a cessé d’augmenter, et a même progressé plus vite que prévu. En 2014, le diabète affectait 422 millions de personnes au niveau mondial (dont près de 5 millions en France), alors qu’il ne concernait que 108 millions de patients dans le monde (800 000 en France) en 1980. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’International Diabetes Federation (IDF), les prévisions actuelles annoncent 550 millions de patients diabétiques pour 2025 et 642 pour 2040.

Source : https://www.pourquoidocteur.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *