Les sujets diabétiques face à la vaccination antigrippale

L’automne, une saison, qui annonce le début prochain de la nouvelle campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Cette vaccination est fortement recommandée à tous les sujets diabétiques. Pourtant, la couverture vaccinale reste faible. Des chercheurs ont essayé de comprendre pourquoi. Explications.

Diabètes sucrés et vaccination contre la grippe saisonnière

Les diabètes sucrés, le diabète de type 1 ou le diabète de type 2, sont des maladies métaboliques chroniques, à risque élevé de complications. Les sujets diabétiques sont donc considérés comme une population fragile face à la grippe saisonnière et la vaccination leur est recommandée chaque année. Pourtant, la couverture vaccinale des sujets diabétiques reste faible en France.

Dans ce contexte, des chercheurs ont mené une étude pour mieux cerner le comportement des sujets diabétiques face à la vaccination antigrippale. Ils ont travaillé sur une cohorte de patients diabétiques, suivis sur 10 saisons de grippe entre 2005 et 2016.

Six comportements différents face à la vaccination

Au total, l’étude a porté sur 17 259 sujets diabétiques, dont 46 % de femmes, avec un âge moyen de 65 ans. Sur l’ensemble des participants, environ 10 % avaient un diabète de type 1, les autres ayant un diabète de type 2. Au cours de la période de suivi, 31 % des participants sont décédés.

L’analyse des données a permis aux chercheurs de mettre en évidence 6 types de comportements différents des sujets diabétiques vis-à-vis de la vaccination antigrippale :

  • 30 % de sujets diabétiques ne se faisant jamais vacciner contre la grippe saisonnière ;
  • 28 % des sujets diabétiques étaient vaccinés régulièrement, avec une couverture vaccinale comprise entre 92 et 97 % sur la période de suivi ;
  • 18 % des sujets diabétiques qui se vaccinaient de moins en moins au cours de la période de suivi, la couverture vaccinale passant de 95 % au début de l’étude à 59 % après environ 10 ans ;
  • 10 % des sujets diabétiques ayant arrêté de se faire vacciner après la pandémie de grippe H1N1 lors de la saison 2009-2010. La couverture vaccinale a perdu 33 % en une seule année, lors de la saison 2010-2011 ;
  • 9 % des sujets diabétiques se vaccinant de plus en plus au cours de l’étude, avec une couverture vaccinale très faible au départ, atteignant environ 90 % en fin d’étude ;
  • 5 % des sujets diabétiques se vaccinant tardivement au cours de la campagne de vaccination.

Promouvoir la vaccination auprès des sujets diabétiques

Plus en détail, les sujets diabétiques qui se faisaient de moins en moins vacciner au fil des années présentaient quelques caractéristiques communes :

  • Un âge de 65 ans ou plus à l’inclusion dans l’étude ;
  • Pas de traitement antidiabétique ;
  • De nombreuses pathologies autres que le diabète ;
  • Des hospitalisations suite à la grippe au cours de l’étude ;
  • Des consultations fréquentes chez le médecin traitant.

Si ces données ne prennent pas en compte l’opinion des sujets diabétiques sur la vaccination contre la grippe saisonnière, elles permettent néanmoins de décrypter quelques comportements-types. Près d’un tiers des sujets diabétiques ne se fait jamais vacciner, tandis que près d’un autre tiers se fait régulièrement vacciner. Ces données peuvent être utiles pour aider les professionnels de santé à optimiser leurs messages de promotion de la vaccination contre la grippe saisonnière.

Source : https://infos-diabete.com/ par Estelle B., Docteur en Pharmacie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *